L’angiostrongylose : un danger pour les jeunes chiens !



Escargot

Encore peu connu, l’angiostrongylus vasorum est un ver parasite que de plus en plus de chiens attrapent ces dernières années. Le ver est principalement véhiculé par les escargots et les limaces que nos compagnons croisent dans les jardins, les parcs et les espaces verts où nous les promenons. La vigilance est de mise dans la mesure où de plus en plus de cas d’infection sont recensés en France, mais également dans les pays environnants.

Un ver pulmonaire qui cause l’angiostrongylose

En ingurgitant des limaces ou des escargots qui portent le ver, le chien se fait contaminer. Les parasites, aussi appelés cardiaque de France, se fixent alors dans ses poumons. L’organisme du chien va essayer de les évacuer par les selles, mais il arrive qu’ils parviennent à rester et entraîner une angiostrongylose. Il s’agit d’une maladie pulmonaire qui touche de plus en plus de chien. Selon une étude menée par deux chercheurs de l’université de Liège, sur 222 chiens amenés chez le vétérinaire pour une toux, 19 étaient en réalité atteints de cette angiostrongylose. Sur 757 autres chiens, 27 portaient également le cardiaque de France. Le docteur Laetitia Lempereur qui a codirigé l’étude affirme qu’il s’agit d’une « prévalence assez importante ».

Les jeunes chiens sont les plus touchés

 

L’angiostrongylose se soigne facilement s’il est dépisté et traité assez tôt. Il faut cependant accorder une attention particulière aux jeunes chiens de moins d’un an qui représentent plus de la moitié des individus touchés par le ver lors de l’étude.

08 2016 1554 Consultation(s)

Ajouter un commentaire